Accueil > CONSEILS SPORTIFS > Activité physique : stop aux idées reçues !

Les idées reçues ont la vie dure !

L’activité physique et la nutrition associée ne sont pas épargnées. Les raccourcis scientifiques, les stratégies marketing, notre envie de simplifier des phénomènes complexes, tout contribue à brouiller notre compréhension. Mon seul et unique conseil : faites appel à votre bon sens naturel ! Et attention aux miroirs aux alouettes !

 

 1. Suer fait maigrir

Alors cette idée est très courante avec même des habits adaptés pour se faire suer plus pendant une activité physique ; j’ai même vu des personnes se mettre du cellophane sur le corps pour suer abondamment.

Cette pratique est d’une autre époque !

Certes, juste après une séance d’entraînement, vous pouvez avoir perdu du poids, car vous avez moins d’eau dans votre organisme, mais que vous allez récupérer en vous réhydratant.

Pour rappel, suer permet de réguler la température corporelle ; notre corps comporte environ 3 millions de glandes sudoripares ; c’est l’évaporation de cette sueur qui refroidit le corps tel un climatiseur. On évacue entre 0,5 et 1 l de sueur lors d’une journée « normale » sans activité physique particulière et avec un climat tempéré. Pourquoi on transpire ?

La transpiration est composée de minéraux, d’acide lactique, d’ammoniaque, de sébum et d’urée.

Suer permettrait donc également d’éliminer des toxines, des virus et des bactéries qui circulent dans le sang. Mais il est nécessaire de relativiser aussi cette idée reçue : Transpirer permet-il d’éliminer les toxines ?

Transpirer est bon pour l’organisme, mais ne fait pas perdre du poids. Cela contribue à une bonne santé générale.

Activite physique suer

2. Faire des abdos pour maigrir du ventre

Autre idée qui manque de bon sens, faire des abdos permettrait de maigrir du ventre ! Il suffirait donc de faire des exercices pour perdre du ventre tout simplement. Ce serait le top de l’activité physique !

Si c’était si simple, on ne verrait plus de petits bidons !

Je dois vous avouer un secret : sans une alimentation adéquate et adaptée à votre cas, vous ne pourrez pas perdre du ventre !

En effet, cette graisse abdominale s’accumule soit au niveau des viscères soit plus en surface au niveau sous-cutané. Une nutrition adaptée permettra de réduire ce gras, sans le cibler, car c’est impossible ; quant aux exercices d’abdominaux ou de gainage, ils permettront de dessiner la silhouette, de rendre le ventre plus plat en maintenant les viscères à leur place.

On voit hélas sur Internet, notamment sur Pinterest, beaucoup d’articles ou de publicités proposant des exercices physiques pour perdre du ventre. Bêtises ! Ces articles jouent sur l’ambiguïté entre les sensations de brûlures que nous pouvons ressentir lorsque nous faisons des abdominaux et les produits dits « brûle graisse ».

D’ailleurs, les études scientifiques l’ont démontré ; faire seulement des abdominaux ne fait pas diminuer la graisse abdominale : Impact des exercices d’abdominaux sur la perte de masse grasse locale.

Je suis désolé de casser vos rêves !

Et ce n’est pas fini !

Abdominaux

3. Pratiquer des exercices ciblés pour perdre du gras

Comme pour les abdominaux, certains veulent nous faire croire que nous pouvons perdre de la graisse au niveau des cuisses en faisant des squats, sur les bras en soulevant des haltères, etc. Une sorte d’activité physique ciblée.

Autant le dire de suite : vous ne pouvez pas perdre le gras à l’endroit où vous voulez ! Hélas !

Quand on essaye de perdre du poids, en général, on associe un rééquilibrage alimentaire à une activité physique afin de dépenser plus de calories que celles consommées (en simplifiant).

Encore une étude scientifique qui le démontre si vous n’êtes pas convaincu par ce bon sens : Est-il possible de perdre localement de la masse grasse avec des exercices spécifiques ?

Et la perte de graisse n’est pas uniforme ; certains vont d’abord perdre des cuisses puis du ventre, d’autres des fesses et plus difficilement du ventre. La génétique rentre en ligne de compte.

Les exercices physiques vont muscler et donc raffermir la zone ciblée. J’ai souvent rencontré dans mes activités sportives, des sportifs qui étaient à la fois gras et très musclés, notamment au niveau du ventre.

Le secret est vraiment de travailler sur son alimentation en supprimant les mauvaises habitudes et en reprenant en main son corps par la pratique d’une activité physique de type full body et polyarticulaires.

Soulever des haltères ne vous fera pas perdre le gras des bras.

Néanmoins, faire du sport vous fera dépenser plus de calories et si vous ne mangez pas plus, vous perdrez du gras. Mais attention, faire du sport peut creuser l’appétit…

le sport seul ne fait pas maigrir


 

4. La musculation transforme le gras en muscle

J’ai déjà entendu cette ineptie !

Le gras ne peut pas se transformer en muscle ! Il est constitué de cellules adipeuses.

Il existe deux tissus adipeux, l’un dit blanc utile en tant que réserve d’énergie et l’autre, brun, qui a un rôle dans la production de la chaleur corporelle.Tout savoir sur les graisses

C’est pourquoi, lorsqu’on fait de la musculation ou des exercices de hautes intensités (HIIT) on dit qu’on brûle du gras.

 

Le muscle grossit grâce à des exercices répétés causant de micro-traumatismes ; lors des phases de repos, l’organisme comble ces micro-déchirures augmentant petit à petit le volume du muscle.

De même, les muscles ne peuvent pas se transformer en gras lorsqu’on arrête de faire du sport.

Vous devez choisir votre programme sportif en fonction de votre objectif.

Si la perte de poids est votre principal but, en fonction de votre morphologie, de votre génétique, de votre temps et de votre motivation, il faudra trouver un équilibre entre le cardio et le renforcement musculaire.

Une fois de plus, seule une alimentation équilibrée associée à une activité physique adaptée entraînera une fonte de la graisse corporelle.

 

5. La musculation fait grossir les femmes

Certaines femmes ne veulent pas faire de la musculation, car elles ont peur de grossir et de ressembler aux bodybuildeuses. Pas d’inquiétude, faire de la musculation ne vous fera ni grossir ni prendre un volume musculaire hors norme. Vous serez plutôt au niveau du renforcement musculaire.

Et attention à ce que votre balance vous dit ! En effet, à poids et taille similaires, deux personnes n’auront pas du tout la même quantité de graisse entre une qui a du muscle et l’autre non.

De même, vous ne pourrez pas augmenter le volume de votre poitrine avec de la musculation, puisque les seins sont composés de cellules adipeuses.

femme musculation

6. On doit faire du sport à jeun

Je sais qu’il y a des adeptes du sport matinal sans prendre de petit-déjeuner ; ils pensent que la perte de poids sera accélérée, car le corps va puiser dans ses réserves, notamment dans les graisses.

Cela paraît tenir la route, car cela semble logique.

A contrario, nous pourrions également dire que c’est déconseillé, au-delà du risque d’hypoglycémie, car votre organisme va compenser ce stress en stockant plus de graisse pour les prochaines fois au cas où ; c’est également logique.

Et bien les deux théories sont valables ; tout est expliqué dans cet article complet : Sport à jeun.

En conclusion, pratiquer du sport à jeun, pourquoi pas, mais ce n’est pas pour tout le monde et il ne faut pas en abuser. La prudence s’impose donc quant à cette pratique

sport petit-dejeuner

 

7. Les produits naturels sont sains

Attention à ce piège marketing : «100 % naturel » ; en effet, ce qui est naturel n’est pas forcément bon pour la santé ; je vous rappelle que certains champignons sont mortels !

À notre époque de prise de conscience de l’importance de l’écologie, la Nature est à l’honneur à juste titre. D’où cet argument simpliste de déclarer que tout ce qui vient de la Nature est bon pour nous.

Je ne rejette pas totalement l’idée, évidemment, mais conservez un esprit critique et apprenez à bien lire les étiquettes et à vous renseigner sur les ingrédients au-delà du slogan.

produits naturels champignon

8. Les compléments alimentaires sont indispensables

Quand on fait du sport, on s’intéresse en général à son alimentation ; et forcément, on va être attiré par les compléments alimentaires en pensant optimiser notre alimentation.

On va prendre tel ou tel produit pour avoir plus de vitamines, de minéraux, etc.

C’est le syndrome de la « potion magique » !

Sachez que si vous avez une alimentation équilibrée et variée avec ce qu’il faut de légumes, de fruits, de protéines et de lipides, votre organisme n’a pas besoin de compléments alimentaires pour pratiquer une activité physique.

Des sportifs de haut niveaux peuvent avoir recours à des compléments, mais ils sont suivis par des médecins qui leur font faire des analyses sanguines permettant de repérer d’éventuelles carences.

Franchement, à notre niveau sportif, nous n’avons pas besoin de ces compléments alimentaires.

Néanmoins, si vous vous sentez fatigué.e ou en manque d’énergie, vous pouvez demander à votre médecin une prise de sang. En effet, nous pouvons ponctuellement avoir quelques carences : fer, vitamine D, etc. Mais seule une analyse médicale permettra d’en mesurer le niveau et seul un médecin pourra vous prescrire le complément adéquat.

Lisez ce dossier complet sur les compléments alimentaires.

sport complements alimentaires

 

9. Les régimes détox purifient notre organisme

Nommer une alimentation de détox est une aberration scientifique !

C’est encore un argument marketing qui joue sur le sens des mots et l’inconscient collectif ; en effet, ce n’est pas l’alimentation qui va éliminer les toxines de votre organisme. C’est le rôle du foie et des reins. Par contre, une mauvaise alimentation peut vous apporter des toxines voire des toxiques !

Ce n’est pas le principe que je remets en cause ; en effet, mieux manger en privilégiant des légumes et des fruits n’est pas un mauvais conseil ; c’est de le qualifier de détox qui est mensongé.

De plus, ces régimes se basent souvent sur peu d’aliments, parfois seulement un ou deux, à consommer sous forme de cure sur plusieurs jours, car ce serait impossible de pratiquer cela sur plusieurs mois. Cette non diversité entraînera forcément un déséquilibre si elle se prolonge.

Certes, cette méthode, pourra à court terme vous faire perdre quelques kilos, mais que vous reprendrez par la suite, c’est sûr !

Lisez ces autres articles pour vous convaincre : Les régimes détox sont-ils nocifs ? ou encore Les cures détox.

regime detox

 

En résumé : esprit critique et vigilance !

Ces idées reçues sont le plus souvent loufoques quand on les étudie d’un peu plus près ; parfois elles s’appuient sur quelques vérités scientifiques en les simplifiant ou en les transformant ce qui les rend encore plus pernicieuses.

Fiez-vous à votre bon sens et surtout méfiez-vous des méthodes qui vous en promettent trop !

Une chose est sûre : pratiquer une activité physique est bon pour la santé ! Et pour se motiver, c’est ici.

La remise en forme qu’elle soit physique et/ou mentale demande un minimum de patience et s’inscrit sur le long terme.

Si vous avez d’autres idées reçues à nous signaler, indiquez-les en commentaires.

A propos de l’auteur : qui suis-je ?